Delphine : « j’en suis sortie complètement bouleversée »

Delphine © La Mante Religieuse 2014

Personnellement, je suis allée voir ce film un soir et j’en suis sortie complètement bouleversée, à tel point que les deux jours qui ont suivi, j’ai ressenti des émotions très fortes et indéfinissables. Ce film m’a touchée et m’a fait réfléchir sur ma vie et sur ma foi. Même si certaines scènes peuvent paraître choquantes et violentes pour certaines personnes, je crois que la réalisatrice a voulu montrer la dure réalité de la vie (quelle que soit notre vie). Nous avons tous nos propres « descentes aux enfer », nous pouvons tous nous montrer faibles et avoir des moments de doute. Pour moi ce film est profondément humain.

Le père David fait preuve d’une foi extraordinaire et s’occupe des plus pauvres (comme le demande sans cesse le pape François) et il a juste envie de sauver l’âme de Jézabel. Comme il est jeune, il fait sans doute preuve de naïveté à son égard… Ce qui est au départ un pari pour Jézabel (faire craquer le prêtre) devient une véritable histoire d’amour. C’est la première fois qu’un homme ne la regarde pas comme un objet…

Merci Nathalie, vous êtes lumineuse !